L’heure dorée, ce moment magique.

Je vous en ai beaucoup parlé sur mon instagram ces derniers jours, et pour cause, l’heure dorée est vraiment LA chose à connaître lorsqu’on débute. Personnellement, j’adore ce moment pour tout ce que je vous explique plus bas, et je sais que beaucoup de débutants ne connaissent pas ce parfait instant pour shooter…. Alors il est temps pour moi de vous en parler, pour j’espère, vous faire connaître la fameuse “golden hour“, ou, si vous la connaissez déjà, de vous amener à sa rencontre pour que vous puissiez faire de nouvelles photographies !

La golden hour, qu’est-ce que c’est ?  

L’heure dorée est un moment particulier de la journée puisqu’elle apporte pas mal d’avantages à la photographie… D’abord la lumière rase le sol, ce qui offre une lumière plus douce sur votre sujet. Cette lumière passe par différentes teintes orangées, dorées, flamboyantes… Vous aurez un panel de couleur chaudes pour apporter plus de chaleur, d’émotion, de douceur et de positivité à la lecture de votre image. (C’est par cette dernière caractéristique que l’heure dorée tient d’ailleurs son nom). Les ombres s’allongent, se diffusent et se détachent de votre sujet : adieu l’ombre du nez qui vient cacher la moitié du visage de votre modèle !


Max & Foud, au début de l’heure dorée

C’est quand ?

On appelle ça l’heure dorée parce que l’heure qui suit le lever de soleil ou précède son coucher est belle par les lumières chaudes qu’elle apporte. Mais le soleil se déplace rapidement dans le ciel, et ses teintes changent très vite. En réalité , le moment idéal et parfait ne dure que quelques minutes… Mais on parle de “l’heure dorée” parce que l’heure qui précède le coucher de soleil ou qui suit le lever est un moment où la lumière est tout de même plus douce et agréable. Il est possible d’accentuer les teintes orangées en post prod pour donner l’illusion d’une heure dorée plus prononcée. Mais bien sûre, ça reste selon les goûts de chacun.


PERLE – presque une heure avant l’heure dorée.

Quelques applications utiles.

Pour connaître l’heure du lever/coucher de soleil, il suffit de le taper sur votre moteur de recherche (Ecosia ou google par exemple), qui font relativement bien l’affaire. Si jamais vous souhaitez vous référer à un site en particulier, je vous conseille le “golden hour” (uniquement en anglais, mais très facile d’utilisation : il vous suffit de trouver votre endroit sur la carte et de simplement cliquer dessus. Le site vous donnera l’information aussitôt).
Niveau application, il existe sur IOS (pour apple) la “Magic hour” tandis que vous trouverez sur android la Exsate golden hour.

(N’hésitez pas à me faire un retour direct de ses applications, je n’ai pas d’apple, mais on m’a conseillé celle-ci pour vous!)


Quelques conseils pour un shoot à l’heure dorée réussi.

Je ne peux que vous conseiller, au-delà de vérifier l’heure et d’arriver plus tôt, de regarder la météo : si tout est couvert par un ciel gris et trop nuageux, vous risquez de ne voir aucun rayon orangé… En revanche, quelques nuages épars pourront apporter du contraste et de la couleur.

Pensez à faire un repérage avant le jour J, vous gagnerez du temps pour installer votre matériel, définir comment vous allez prendre la photo etc… Tout ce temps économisé lors du repérage ne sera pas perdu lors de votre séance photo : vous saurez déjà quoi faire !


Un contre jour, mit en noir et blanc (Archives 2016)

S’amuser autrement avec la golden hour.

C’est l’occasion de (peut-être) sortir de votre zone de confort en jouant avec le contre-jour, c’est très simple à réaliser et la créativité s’éveille grâce à tous les jeux d’ombres qui s’offrent à vous.
Si cet exercice ne vous plait pas, vous pouvez aussi jouer avec le flare. Mettez vous face au coucher/lever de soleil pour apporter des halos lumineux sur votre photo, ou faire perdre du contraste à votre image par exemple.  

N’hésitez pas à me dire si vous shootez déjà durant l’heure dorée ou si vous n’y faites pas plus attention que ça. Et si jamais cet article vous a donné envie de vous essayer à shooter durant l’heure dorée, venez poster votre résultat sur le groupe « Quotidien de photographe » !

Laisser un commentaire