C’est les 2 ans de mon entreprise

Aujourd’hui nous sommes le 26 Juillet 2020, c’est la date la plus importante de mon entreprise, et pour cause, c’est l’anniversaire d’Alexia Biasini Photographe. En ce jour si spécial, j’avais envie de vous dévoiler quelques anecdotes sur toute mon aventure.

Le 26 juillet n’est pas une date prise au hasard.

C’est le 26 juillet 2016 que j’ai créé ma page Facebook et mon compte Instagram, et où j’ai posté ma première photo, de mon premier shooting réalisé quelques semaines auparavant. 
Ce même jour en 2018, j’ai officiellement reçu mon numéro de Siret, et je suis passée professionnelle, les yeux remplis de larme et le cœur battant.

Et aujourd’hui, c’est les 2 ans de mon entreprise.

J’ai fait ma déclaration professionnelle avec un pseudo.

Pour ceux qui me suivent depuis le début, (cœur sur vous) vous devez savoir que j’ai commencé la photo sous un pseudo : Lya Kingsley photographie. J’avais besoin de me cacher, je n’étais pas sûre de mon travail et je ne voulais pas que mes proches sachent que c’était moi. Ce n’est qu’une semaine après avoir reçu mon numéro de siret que j’ai décidé d’assumer mon véritable nom, soit 2 ans après le début de l’aventure !

Ma déclaration sous mon pseudo.

La passion pour la photo est née grâce à l’équitation.

C’est aux écuries que j’ai commencé à prendre des photos. Nous voulions toutes des souvenirs de chaque cours, alors je photographiais toutes mes copines pendant et après le cours pour m’amuser. Mon appareil photo à finit par me suivre partout, il était devenu mon meilleur ami.

Mes premières photos equestre au club – Prune / Moi à cheval (Eclair, le poney de mon enfance)

 J’ai fait une pause dans la photo à cause de l’huile de tournesol.

Et oui, alors que j’avais 14 ou 15 ans peut être ? Mon père était venu me récupérer et j’avais naturellement mis mon appareil photo dans le coffre, à côté des courses… Une fois arrivée à destination, lorsque j’ai repris mes affaires, je me suis aperçu que la bouteille d’huile s’était ouverte et avait coulé sur tout mon matériel. Ça m’a dégoutté, je n’ai plus jamais voulu m’en servir. Et une pause de quelques longues années avec la photo a démarré. Mais devinez quoi ? L’appareil photo fonctionne encore !

Quelques anecdotes pour les 2 ans de mon entreprise...
C’était un bridge de ce genre, zoom x40, de l’époque)

Je voulais devenir psychologue clinicienne.

Pour moi, la photo était une passion, et je ne me voyais pas gagner ma vie avec. Mon but premier était d’utiliser cette passion lors de mes futures consultations psycho thérapeutique, après l’obtention de mon diplôme, puisque j’ai suivi ce cursus durant 4 ans. Or les réformes et nouveaux critères pour passer en master ont créé beaucoup de révolte dans le partie étudiant (et pour cause), ce qui a fait annuler plus de 6 mois de cours. Je n’ai donc jamais pu valider ma licence de psychologie, et mes études m’ayant coûté trop cher, j’ai décidé de revenir sur Perpignan et de me plonger dans la seule chose qui ne me faisait pas me sentir minable : la photographie. 6 mois plus tard, je passais professionnelle.

Je cherchais une image d’illustration… Alors j’ai testé ça, on en parle dans mon prochain article !

J’ai été accepté en BTS photographie, mais je n’y suis jamais allée.

C’est le 2 septembre 2018 à 8h, que le BTS photo m’a appelé pour me dire que j’avais été sélectionnée pour suivre leur cursus. Malheureusement, j’ai été prévenue trop tard. J’étais 2ème sur la liste d’attente, je ne pensais donc pas être prise, alors j’avais prolongé mon travail saisonner jusqu’à fin septembre, et j’étais donc dans l’impossibilité d’assister aux premiers mois de cours. Accepter ce BTS m’aurait rendu la plus heureuse, mais le délai pour accepter l’offre n’était que de 2h, et il était trop tard pour moi de trouver un emploi sur toulouse, un appartement, 7000€( au passage !) et assister aux cours sans que le stresse m’envahisse et me fasse perdre tous mes moyens. Alors j’ai refusé cette offre, et je me suis achetée mon boîtier d610 à la place, continuant dans cette folle aventure.

Mon bureau aujourd’hui

2 ans de mon entreprise. 2 ans de mon entreprise. 2 a,ns de mon entreprise.

J’ai repris goût à la photo après un petit voyage en solo pour me retrouver.

En 2016, je me suis aperçu que je n’étais plus faite pour les études, j’avais perdu ma seconde chance a cause des réformes et des grèves, j’ai renoncé. Je m’en suis beaucoup voulu, alors j’ai décidé de partir quelques jours seules à Paris pour me ressourcer. (J’adore regarder la Tour Eiffel). Je n’arrivais pas à imaginer mes journées et les programmer sans me voir tout prendre en photo pour témoigner de ce voyage. Alors je suis allée faire un tour à la Fnac, et j’ai acheté un pack débutant (nikon D3300 + 55 200 f4) pour retrouver “mon meilleur ami” et reprendre goût la photo.

Mes premières photos.

2 ans après, je pense pourvoir être fière d’en être arrivée là où j’en suis, malgré toutes les embûches sur ma route… Je fais mon petit bout de chemin, et je m’y plait de plus en plus chaque jour. Créer de nouvelles offres, de nouveaux contenus est quelque chose qui me dynamise et me rend heureuse. Je n’ai qu’une hâte: voir où demain pourra me mener. Et j’espère que vous serez toujours là !

Alexia.

Laisser un commentaire